La sécurité des objets connectée : Un problème marginal ?

Cyber securiteQu’il s’agisse d’interphones, de caméras de surveillance, de montres sophistiquées ou de réfrigérateurs, les objets connectés se sont multipliés et bouleversent déjà les habitudes. Connectés 24h/24 à Internet, ils sont conçus pour faciliter nos conditions de vie et bien souvent on en oublie même leur présence.

Pourtant, tapi dans l’ombre, un danger nous guette : ces objets peuvent être utilisés pour lancer des attaques. Est-ce vrai ou est-ce une série de légendes? La sécurité des applications IDO (Internet Des Objets) est une question qu’il convient d’analyser et de démystifier.

La sécurité des objets connectés est-ce trop compliqué ?

D’où vient le problème ? Certains sites ont tendances à proposer des solutions simples et magiques pour une sécurité efficace des objets connectés, c’est n’est rien d’autre que du marketing !

En effet, tout comme une architecture a besoin de murs pour renforcer sa résistance, de même une protection efficace de l’IDO doit comprendre : 
    Un bon chiffrement
    Une vérification cryptographique de chaque code et configuration
    Une analyse de sécurité externe par des professionnels de la cybersécurité
    Une gestion OTA (Over The Air), notamment pour les mises à jour et le répertoire logiciel, la télémétrie et la gestion des politiques
    Un recours à une sécurité analytique pour contrer les attaquants les plus sophistiqués.

Les applications IOT ne se mettent-elles pas à jour ?

La mise à jour de certains terminaux n’est certes pas le cœur de métier des fabricants d’objets connectés. Cependant, de nombreux équipements connectés tels que les voitures, DAB et autres sont constamment mis à jour. La question clé n’est pas de pouvoir le faire, mais de le vouloir, voire de le devoir.

Il est important de faire la mise à jour régulière des équipements industriels puisqu’ils ont une durée de vie moyenne de 19 ans.
La sécurité coûte-t-elle trop chère pour les milliards de terminaux qu’on déploie ?

Lorsqu’on considère les économies d’échelle qui impliquent un surcoût de la sécurité de seulement quelques centimes d’euros par appareil ou encore les conséquences financières provoquées par une cyberattaque, on se rend compte que cet argument n’est pas valable.

Sachez que l’agence Futur Digital est spécialisée dans la cybersécurité, alors si vous recherchez un expert dans le domaine, contactez-nous.

internet sécurité en ligne sécurisé donnée

Ajouter un commentaire

 
×